Actualité

20/10/2020

Disparition de Pierre Caspar

Pierre Caspar est décédé le 15 octobre. Professeur émérite du Conservatoire national des arts et métiers (Cnam), il avait succédé, en 1984, à Marcel Lesne qui avait fondé la chaire de formation des adultes. Il avait préalablement participé à l'aventure du CUCES et de l'INFA, à Nancy, aux côtés de Bertrand Schwartz. Membre du comité de rédaction d'Education permanente durant plusieurs années, il y...


» Toutes les actualités

Nos partenaires


CNAM - Chaire de formation des adultes
Centre Infos GEHFA CIRFIP
ANACT AFPA CEREQ
ERASMUS EPALE
UOC
       

Voir une manifestation

LE CONSEIL EN EVOLUTION PROFESSIONNELLE
Le 11/10/2018 - CNAM Paris

 Un des éléments majeurs de réussite de la transformation de notre système de formation réside dans l’appropriation du conseil en évolution professionnelle (CEP) par les actifs les moins qualifiés et par les entreprises. La France souffre d’une insuffisante montée en compétences d’une partie de la population active et d’une difficulté d’une partie des entreprises à recruter. Ce paradoxe tient aux dysfonctionnements du marché du travail et aux insuffisances de la fonction d’orientation professionnelle auxquelles le CEP est supposé répondre. Les opérateurs vont devoir se focaliser sur les espaces de transition entre le chômage et l’emploi afin de contribuer à la visibilité de l’employabilité de celles et ceux qui sont engagés dans les différents processus de réinsertion et à la lisibilité des compétences attendues par les entreprises. Cette double exigence implique une optimisation des différentes mesures contributives à la montée en compétences des personnes et des partenariats innovants dans les territoires. Encore faut-il décrypter les mutations à venir du travail qui n’obéissent à aucun déterminisme. 


Ajouter à Netvibes Ajouter à Mon Yahoo! Ajouter à Google Flux RSS