Actualité

20/10/2020

Disparition de Pierre Caspar

Pierre Caspar est décédé le 15 octobre. Professeur émérite du Conservatoire national des arts et métiers (Cnam), il avait succédé, en 1984, à Marcel Lesne qui avait fondé la chaire de formation des adultes. Il avait préalablement participé à l'aventure du CUCES et de l'INFA, à Nancy, aux côtés de Bertrand Schwartz. Membre du comité de rédaction d'Education permanente durant plusieurs années, il y...


» Toutes les actualités

Nos partenaires


CNAM - Chaire de formation des adultes
Centre Infos GEHFA CIRFIP
ANACT AFPA CEREQ
ERASMUS EPALE
UOC
       

Parution n°225 - 2020-4 - Croisement des savoirs et recherches coopératives

Il existe 10 articles pour cette sélection.
Titre
Auteur
Liste de mots dans le texte séparés par des espaces
Etendre les recherches à toutes les revues
Titre de l'article Auteur Commander la version papier Commander le téléchargement pdf
Comment chercher ensemble ? De l’utilité sociale des sciences humaines et sociales Hugues Pentecouteau Editer
Coopération et enquête collective. Quelle recherche coopérative pour accompagner l’innovation pédagogique dans l’enseignement supérieur ? Virginie Messina, Geneviève Lameul, Yann Roullais, Pauline Lorcy Editer
Des espaces géopolitiques en tension. D’une recherche sur l’action à une recherche en action Ségolène Le Mouillour, Jacques Legal Editer
L’interdisciplinarité, une valeur ajoutée de la recherche collaborative Isabelle Grangereau, Paola Duperray, Éric Mutabazi Editer
L’article porte sur les stratégies d’adaptation de chefs d’établissement face aux situations génératrices de stress, voire de souffrance au travail, auxquelles ils sont confrontés. Il propose une approche interdisciplinaire. Si le traitement des données empiriques a été effectué de manière autonome par chaque chercheur, les analyses et les interprétations se sont nourries des interactions pour aboutir à une lecture partagée du phénomène étudié. Ces analyses s’inscrivent dans trois disciplines : sciences de gestion, psychologie clinique et sciences de l’éducation. Elles prennent appui sur trois différents focus : psychoclinique, organisationnel, andragogique. Il en résulte une lecture collaborative et originale d’un même phénomène. Les résultats de ce travail montrent une certaine valeur ajoutée qui rend compte de la complexité de l’objet d’étude et de ses nombreuses spécificités. Cette interdisciplinarité permet de faire émerger des pistes de réflexion, puis d’intervention au plus près des représentations des acteurs et des dynamiques de l’organisation. Elle se révèle comme un puissant stimulus de déplacements pour les parties prenantes, tout en produisant des connaissances nouvelles. La mise au travail des résonances repérées tout au long du processus conduit les chercheurs à interroger la place de laquelle ils s’expriment : l’enjeu est de transformer ces matériaux et de les mettre au service de la recherche, de la relation et du changement.
Analyse croisée de l’activité : déplacements et effets de connaissances Hélène Desfontaines, Laurence Cocandeau-Bellanger, Nathanaël Wallenhorst Editer
Les dynamiques d’une expérience de recherche collaborative Paola Duperray Ségolène Le Mouillour Editer
L’accueil en centre socioculturel : histoire d’une recherche-intervention qui devient coopérative Corinne Rougerie Editer
Partager les savoirs pour transformer nos métiers Daisy Cunha, Simon Mallard Editer
Un front convivial face à l’hubris Alain Caillé (entretien) Editer
Les préjugés, obstacles à l’apprentissage. Le cas des aides-soignants en formation d’infirmiers (rubrique "Recherche") Catherine Barbigant Editer