Actualité

13/12/2019

Gérard Malglaive est décédé le 13 décembre 2019

Gérard Malglaive est décédé à Nancy le vendredi 13 décembre 2019. Education permanente rendra hommage dans son prochain numéro à celui qui fut un formateur passionné, à rebours des positions attendues, membre du comité de rédaction de la revue dès le début des années 1970, directeur du Centre de formation de formateurs du Conservatoire national des Arts et métiers dans les années 1990, auteur du...


» Toutes les actualités

Nos partenaires


CNAM - Chaire de formation des adultes
Centre Infos GEHFA CIRFIP
ANACT AFPA CEREQ
ERASMUS EPALE
UOC
       

Parution n°HS14 - 2019-3 - Pour une éducation permanente (hors-série Hommage à Bertrand Schwartz)

Il existe 18 articles pour cette sélection.
Titre
Auteur
Liste de mots dans le texte séparés par des espaces
Etendre les recherches à toutes les revues
Titre de l'article Auteur Commander la version papier Commander le téléchargement pdf
De la confiance et de la méthode (éditorial) Michel Parlier Editer
Bertrand Schwartz, ou l’espoir d’une éducation permanente EP Editer
L’audace et la confiance Guy Jobert Editer
Quarante ans d’avance sur l’accompagnement des transformations Anne de Blignières-Légeraud Editer
La chance d’un débutant Alain Meignant Editer
Quelques moments avec Bertrand Schwartz Philippe Fritsch Editer
Sociologue, permanent de l’INFA dès sa création, Philippe Fritsch y publie en 1966, avec Marcel Lesne et Christian de Montlibert, un premier texte, « Sociologie de l’éducation des adultes ». C’est également à l’INFA qu’il réalise un premier travail sociologique sur les formateurs. Sa thèse de troisième cycle, en Sorbonne, sous la direction de Pierre Bourdieu, en 1969, « Formation et formateurs d’adultes. Entre l’école et l’entreprise », paraît en 1971 sous le titre L’éducation des adultes, et restera longtemps un ouvrage de référence. Dix ans plus tard, il soutient une thèse de doctorat d’Etat sous la direction de Pierre Ansart : « Le discours de l’éducation des adultes, un processus idéologique. » Ensuite, ses travaux et ses publications font place à des intérêts d’ordre épistémologique et de circulation internationale des idées, donc à la traduction de textes de Kaesler, Simmel, Weber... Il fait l’essentiel de sa carrière à l’université Lyon 2, en tant que professeur de sociologie, jusqu’à l’éméritat.
Nous avons eu tant de choses en commun ! Raymond Vatier Editer
Ma rencontre avec Bertrand Schwartz à travers trois entretiens Françoise F. Laot Editer
Bertrand Schwartz, ou comment le fait scientifique change les opinions Christian de Montlibert Editer
Devenir chercheur de sa pratique Claude Debon Editer
Le feu inventeur de Bertrand Schwartz Jean-Marie Péchenart Editer
Bertrand Schwartz, pionnier de l’autoformation éducative Gaston Pineau, Daniel Poisson Editer
Bertrand Schwartz, inspirateur de la première heure Gaston Mazoyer Editer
Bertrand Schwartz, l’innovation par hybridation des genres Yves Palazzeschi Editer
Pour une éducation permanente Bertrand Schwartz Editer
Education permanente et formation des adultes : évolution des pratiques, évolution des concepts Bertrand Schwartz Editer
Une nouvelle chance pour l’éducation permanente Bertrand Schwartz Editer
Le changement est affaire de volonté politique Bertrand Schwartz Editer