Actualité

09/06/2017

Commencements & recommencements

La question des commencements, ou des recommencements, fait partie de ces problématiques que l’on rencontre un peu partout dans le champ de l’éducation et de la formation des adultes. On «commence» un cours ou un programme de formation, on «recommence» à apprendre ou à travailler, mais on cherche aussi à comprendre les «commencements» ou les origines d’une situation, du développement ou...


» Toutes les actualités

Nos partenaires


CNAM - Chaire de formation des adultes
UOC
Centre Infos GEHFA CIRFIP
ANACT AFPA CEREQ
Institut Jacotot
       

Parution n°208 - 2016-3 - Apprendre à évaluer

Il existe 12 articles pour cette sélection.
Titre
Auteur
Liste de mots dans le texte séparés par des espaces
Etendre les recherches à toutes les revues
Titre de l'article Auteur Commander la version papier Commander le téléchargement pdf
Est-il concevable d’apprendre à évaluer ? Gérard Figari Editer
L’évaluation et ses nouvelles tendances, sources de dilemmes Jean-Marie De Ketele Editer
La « pensée évaluative » : une activité mystérieuse et quotidienne Thomas Archibald, Laurent Ogoueli Moussavou Editer
Evaluer un programme, un projet, un dispositif à partir d’un jugement crédible Marthe Hurteau, Sylvain Houle, Marie-Pier Marchand Editer
Se former à l’activité évaluative Anne Jorro Editer
La modération sociale pour se former à l’évaluation des apprentissages Walther Tessaro, Lionel Dechamboux, Fernando Morales Villabona, Lucie Mottier Lopez Editer
Penser ses valuations pour se former à l’évaluation ? Lionel Dechamboux Editer
Evaluer par compétences ou évaluer sans noter ? Sophie Genelot, Denis Gardes, Joëlle Mansanti, Nathalie Pinsard Editer
Former à évaluer : enjeux, tensions, solutions Richard Etienne Editer
Heurs et malheurs des jeunes évaluateurs : pour une didactique de l’évaluation Claire Tourmen Editer
La formation à distance en France, d’hier à aujourd’hui Viviane Glikman Editer
Pour une socio-économie de la formation, la relation de coproduction Philippe Lacroix Editer
Les approches économiques de la formation sont limitées et insatisfaisantes. La théorie économique néo-classique échoue à expliquer les mécanismes à l’œuvre car elle repose sur un corps d’hypothèses fortement réductrices. Or, construire une réflexion économique sur la formation est nécessaire pour un renouveau de la pensée sur ce champ d’activité. Cet article propose une approche heuristique de la formation en tant que relation de service de coproduction, mettant en évidence le jeu d’interactions des parties prenantes (rubrique "Regard").