Actualité

11/10/2018

Le conseil en évolution professionnelle

Journée de réflexions et de débats autour du hors-série Education permanente/AFPA. Lieu : CNAM (75003 Paris). Programme et inscriptions : disponible fin mai 2018.


» Toutes les actualités

Nos partenaires


CNAM - Chaire de formation des adultes
UOC
Centre Infos GEHFA CIRFIP
ANACT AFPA CEREQ
Institut Jacotot
       

Parution n°172 - 2007-3 - L'alternance, pour des apprentissages situés (1)

Il existe 11 articles pour cette sélection.
Titre
Auteur
Liste de mots dans le texte séparés par des espaces
Etendre les recherches à toutes les revues
Titre de l'article Auteur Commander la version papier Commander le téléchargement pdf
Le statut des savoirs dans les pédagogies de l’alternance Michel Develay Editer
L’alternance comme processus de professionnalisation : implications didactiques André Geay Editer
Construire le lien entre pratiques professionnelles et savoirs théoriques dans l’enseignement supérieur Corinne Hahn Editer
Apprendre en situation. Le cas des dispositifs apprentis-maîtres d’apprentissage Paul Olry, Bruno Cuvillier Editer
Alternance construite, prescrite, vécue Philippe Astier Editer
Formation et construction de soi : de l’alternance à l’« altérance » Souâd Zaouani-Denoux Editer
Le contrat d’objectifs au service de l’expérience de formation Bénédicte Mourey Editer
Fonction structurante de la discontinuité dans l’alternance Lucie Petit Editer
La régulation et le pilotage d’unités de formation par alternance Michel Le Nir Editer
Le jeu de rôle comme mode de cognition par l’expérimentation : l’exemple des métiers de la chimie Christophe Viton Editer
Pour répondre aux besoins en compétences de l’industrie chimique et parachimique, l’IUT A de Lyon a développé ces dernières années plusieurs licences professionnelles en alternance. Dans l’une d’elles, l’équipe enseignante expérimente l’apprentissage par le jeu de rôles pour permettre aux apprenants de prendre conscience des tenants et des aboutissants du métier auquel ils sont formés (donc de conscientiser et de mettre en œuvre les compétences à développer et à mobiliser) et des environnements de travail dans lesquels ils seront amenés à travailler. C’est également la possibilité de s’exercer et d’exercer le droit de se tromper, ce qui est difficile en entreprise dans les situations de production. Grâce aux simulations « grandeur nature », les mises en situations proposées permettent d’enclencher de véritables processus de professionnalisation. L’auteur décrit le dispositif pédagogique mis en place, ses contraintes et ses implications.
Adolescence d’une discipline : l’organisation scientifique du travail au CNAM Jean-Pierre Schmitt Editer