Actualité

08/10/2020

Numérique et formation :quelles leçons tirer du confinement et de la distanciation ?

Journée de réflexion et de débats autour du n° 219 d'Education permanente. DATE A CONFIRMER EN FONCTION DE LA SITUATION SANITAIRE.


» Toutes les actualités

Nos partenaires


CNAM - Chaire de formation des adultes
Centre Infos GEHFA CIRFIP
ANACT AFPA CEREQ
ERASMUS EPALE
UOC
       

Parution n°193 - 2012-4 - L'alternance : du discours à l'épreuve

Il existe 17 articles pour cette sélection.
Titre
Auteur
Liste de mots dans le texte séparés par des espaces
Etendre les recherches à toutes les revues
Titre de l'article Auteur Commander le téléchargement pdf
Les conditions de développement de l’alternance Jeanne Schneider Editer
Les discours analytique et normatif sur l’alternance Francis Tilman Editer
L’alternance : une métaphore prometteuse d’innovation sociale et éducative Marc Durand Editer
L’alternance éducative : tensions et développements Jean Clénet Editer
Questions d’apprentissage dans les formations par alternance Patrick Mayen Editer
Du travail au travail pour apprendre Paul Olry, Claire Masson Editer
Alternance entre contextes d’apprentissage : une approche didactique Laurent Veillard Editer
L’alternance travail et formation : des espaces transitionnels négociés ? Joseph Pirson Editer
Alternance dialogique et épistémologie de la continuité expérientielle Noël Denoyel Editer
S’appuyant sur un parcours d’acteur de l’alternance, l’auteur s’attache à montrer l’importance anthropologique qu’offre une pédagogie de l’alternance en accompagnant dialogiquement « habitude d’agir et habitude de penser ». Tout l’intérêt éducatif de l’alternance est basé sur l’articulation pédagogique de logiques différentes qu’il s’agit d’accompagner pour qu’elles soient pleinement formatives. Ainsi, cette « fonction polémique » accompagnée peut générer une compétence interrogative et délibérative, vectrice de qualité et de bien-être au travail. Se référant à la sémiotique de Peirce, une réflexion sur les modes de raisonnement dans l’apprentissage par alternance a permis de formaliser une pragmatique de trois raisons : sensible, expérientielle et formelle. Cette épistémologie ouverte rend possible l’accompagnement de la « continuité expérientielle » (Dewey) des alternants.
Devenir magistrat. Alternance et genèse des compétences Philippe Astier Editer
Piloter l’alternance Béatrice Tira Editer
L'apprentissage dual en Suisse : pourquoi ça marche ? Grégoire Evéquoz Editer
La formalisation de l’expérience au risque de l’alternance Anne-Catherine Oudart Editer
L’alternance à l’université à l’épreuve de ses limites Anne-Lise Ulmann Editer
Alternance et territoire : une économie en construction Emmanuel Triby Editer
Le partenariat école-entreprise : une construction sociale transférable ? Régine Michaux Editer
Ecarts épistémiques et écarts identitaires de l’alternance Mokhtar Kaddouri Editer