Actualité

14/09/2017

Analyses du travail et intentions formatives

Le difficile équilibre entre le rôle des organismes de formation professionnelle et les apports formatifs des entreprises tient dans l’appréciation des éléments qui conditionnent le caractère formateur du travail. L’acquisition des savoirs professionnels et le développement des compétences ne peuvent se jouer totalement ni dans des structures externes au monde du travail ni dans les entreprises......


» Toutes les actualités

Nos partenaires


CNAM - Chaire de formation des adultes
UOC
Centre Infos GEHFA CIRFIP
ANACT AFPA CEREQ
Institut Jacotot
       

Parution n°171 - 2007-2 - Activité d'orientation et développement des métiers

Il existe 15 articles pour cette sélection.
Titre
Auteur
Liste de mots dans le texte séparés par des espaces
Etendre les recherches à toutes les revues
Titre de l'article Auteur Commander la version papier Commander le téléchargement pdf
Un métier d’avenir Bernard Prot Editer
Sans réduire les nombreuses différences entre les professionnels de l’orientation, leurs fonctions sociales et les organisations qui les emploient, on note qu’ils travaillent tous aux « frontières » des genres sociaux : entre la famille, l’école et ses options, la formation professionnelle, les milieux de travail. A partir de travaux déjà publiés et d’une lecture des autres articles de ce dossier d’Education permanente, l’auteur propose de considérer l’orientation comme une activité par laquelle le sujet lui-même tente d’établir de nouvelles liaisons entre ses milieux de vie, qui sont autant des sources de dilemmes et même de contradictions. L’analyse de quelques situations étudiées montre que la fonction du « conseiller » peut consister à favoriser le développement de ces liaisons. Mais pour avancer plus systématiquement sur cette hypothèse, il convient d’établir des cadres de travail partagés et durables entre les deux psychologies de l’orientation : celle des conceptions théoriques et celle des conceptions développées par les professionnels du domaine, dans l’action. Le point de vue adopté est celui de la clinique de l’activité.
De l’orientation professionnelle à l’orientation scolaire, des dispositifs à construire Régis Ouvrier-Bonnaz Editer
Conseiller d’orientation-psychologue : un métier discuté Gabriel Fernandez, Alain Malherbe Editer
Questionner sa pratique de conseiller d’orientation-psychologue pour faire vivre le métier Sylvie Amici, Jacques Le Moigne Editer
Prendre des risques, du travail à l’école Catherine Remermier, Pierre Vérillon, Christiane Werthe Editer
Le document d’information sur les métiers : un instrument au service du développement de l’activité en situation d’orientation ? Pierre Vérillon, Régis Ouvrier-Bonnaz Editer
Construire des dispositifs de découverte du monde professionnel : une question didactique Alain Crindal Editer
Une pratique de formation d’accompagnateurs en VAE : le retour sur le parcours des candidats Martine Alory Editer
De l’analyse de l’activité en jurys à la formation des jurys en validation des acquis. Histoire d’une migration Jean-Michel Besson Editer
Quand le sens de l’activité ordinaire change d’orientation Alex Lainé Editer
Evaluer les effets d’une intervention en clinique de l’activité : une question de méthode Mylène Zittoun, Bernard Prot Editer
Du travail au langage sur le travail : un développement Muriel Henry Editer
Activités de travail et objets de dialogues Maryse Bournel Bosson Editer
Conseiller en point relais conseil : une activité inédite dans le champ de l’information/orientation/conseil Patrick Mayen Editer
Quand la « formation formelle » s’oppose aux « savoirs d’action ». Deux exemples en débat Cédric Frétigné Editer