Actualité

20/10/2020

Disparition de Pierre Caspar

Pierre Caspar est décédé le 15 octobre. Professeur émérite du Conservatoire national des arts et métiers (Cnam), il avait succédé, en 1984, à Marcel Lesne qui avait fondé la chaire de formation des adultes. Il avait préalablement participé à l'aventure du CUCES et de l'INFA, à Nancy, aux côtés de Bertrand Schwartz. Membre du comité de rédaction d'Education permanente durant plusieurs années, il y...


» Toutes les actualités

Nos partenaires


CNAM - Chaire de formation des adultes
Centre Infos GEHFA CIRFIP
ANACT AFPA CEREQ
ERASMUS EPALE
UOC
       

Parution n°189 - 2011-4 - La médiation sociale

Il existe 14 articles pour cette sélection.
Titre
Auteur
Liste de mots dans le texte séparés par des espaces
Etendre les recherches à toutes les revues
Titre de l'article Auteur Commander le téléchargement pdf
Qu’est-ce qu’un tiers ? Quelques éléments pour une anthropologie philosophique du tiers Laurence Cornu, Emmanuel Nal Editer
La médiation aux prises avec l’univers scolaire Michèle Guigue Editer
La médiation et le pouvoir dans les organisations Arnaud Stimec Editer
Médiations à la recherche d’étayages Claire Denis Editer
Médiation médicale et médiation interculturelle sociosanitaire Fathi Ben Mrad Editer
Médiation sociale et nouvelles éthiques professionnelles Isabelle Astier Editer
La médiation sociale comme contribution au « bien commun » André Moisan Editer
Quelle est la place de la médiation sociale dans l’intervention sociale ? L’objet de l’article est de proposer une autre lecture que celle de l’intégration sociale au fondement des métiers du travail social : celle du « bien commun ». La médiation sociale n’apparaît plus comme le « bouche-trou » d’un tissu social qui se délite. Se distinguant d’une médiation entre parties en conflit qui a pour vocation de s’instituer en activité libérale et/ou réglementée, la médiation sociale apparaît davantage comme activant des instances d’intermédiation de proximité. Elle contribue ainsi au bien commun en facilitant l’accès aux biens et services des institutions ; par la production du « vivre ensemble » pour le développement des capacités d’agir ; par la régulation conjointe des espaces publics. Cette caractéristique originale d’intermédiation situe les voies innovatrices de construction de la compétence et de l’autonomie professionnelle qu’elle doit construire.
Regards croisés sur la professionnalisation des médiations sociales en France et au Québec Fathi Ben Mrad, Mylène Jaccoud Editer
La professionnalisation de la médiation : une question récurrente, des réalités hétérogènes Sophie Divay Editer
De la reconnaissance du savoir des médiateurs sociaux Bénédicte Madelin Editer
Le rôle des « correspondants de nuit », ou comment évolue la question de l’espace public et de sa gouvernance Jean-Yves Gérard Editer
Les effets de la médiation sociale sont-ils évaluables ? Hélène Duclos, Laurent Giraud Editer
Les APP : une aventure institutionnelle et humaine Bénédicte Pinot Editer
L’étayage de l’activité langagière en entretien de bilan Marie-Paule Vannier, Marion Eichner Editer