Actualité

08/10/2020

Numérique et formation :quelles leçons tirer du confinement et de la distanciation ?

Journée de réflexion et de débats autour du n° 219 d'Education permanente. DATE A CONFIRMER EN FONCTION DE LA SITUATION SANITAIRE.


» Toutes les actualités

Nos partenaires


CNAM - Chaire de formation des adultes
Centre Infos GEHFA CIRFIP
ANACT AFPA CEREQ
ERASMUS EPALE
UOC
       

Parution n°HS1 - 2006 - Etre là, être avec. Les savoirs infirmiers en psychiatrie

Il existe 15 articles pour cette sélection.
Titre
Auteur
Liste de mots dans le texte séparés par des espaces
Etendre les recherches à toutes les revues
Titre de l'article Auteur Commander la version papier Commander le téléchargement pdf
Des expériences offertes en partage aux jeunes professionnels Nicole Pruniaux Editer
Avec la folie, le jour, la nuit Roselyne Orofiamma Editer
Poétique de l’expérience Stéphane Lambert Editer
L’amour du métier. A propos de la transmission des savoirs Alain Fabre Editer
Humain, inventer le quotidien en psychiatrie Chantal Coquerelle Editer
Voyage en folitude Michel Mignot Editer
Devenir infirmière Djenet Arar Editer
Les mots pour soigner les maux. Quelques pages sur mon parcours en pédopsychiatrie Monique Trost Editer
De la difficulté d’entrer en relation avec un patient hospitalisé sous contrainte Doris Irep Editer
Polir l’expérience aux écueils du vécu Roger-Patrice Bernard Editer
Un autre monde. Récit tiré d’une histoire vraie Cédric Couvreux Editer
Variations autour d’une relation Serge Klopp Editer
Les bruissements de l’intime : être « infirmier psychiatrique » la nuit Gérald Kauffer Editer
« L’urgence n’existe pas. On ne peut nommer un fait « urgence » que lorsque la vie connaît un « accident ». L’idéologie sécuritaire de la « crise » cache les carences de notre système de santé : nous n’avons plus les moyens d’accueillir décemment les malades mentaux. A l’opposé du service d’urgence, j’imagine un service d’accueil. Pour l’infirmier, l’accueil est une position d’attente profitable. Dans cet intervalle, il peut réfléchir à des situations cliniques et à l’orientation qu’il va donner à l’aide et/ou au soin pour ce sujet en particulier. La rencontre est également un travail essentiel dont la durée est incertaine. Deux personnes (ou plus) créent du lien – souvent elles ne créent rien du tout – et ce lien va perdurer, quelquefois pendant plusieurs dizaines d’années. Notre métier est un creuset où s’exprime une forme d’humanisme, à travers la parole, le geste, le sourire. Cet humanisme, qui semble naïf pour certains et onéreux pour les gestionnaires, est la seule manière de continuer, jour après jour, la profession d’infirmier en psychiatrie. L’humanisme se travaille, se construit, se réfléchit, se transmet. Ce savoir-être demande un temps pour ce que Kenzaburô Ôé appellerait la « compassion ». La clinique psychiatrique se vit, s’étudie. Elle se parle. Elle demande de réunir les acteurs, de créer un espace de la libre parole. Un temps de construction du collectif de soins. Le soin infirmier s’imprègne, il se marque dans la peau, quelquefois comme une brûlure douloureuse. Pour que l’engagement se perpétue chez d’autres, plus jeunes ou novices, et qu’ils prennent le relais, nous nous devons de transmettre, chaque jour, cette idée de la temporalité du soin. Un temps de partage des connaissances entre infirmiers qui transcende les générations. Je considère aujourd’hui que mon engagement professionnel est aussi une philosophie du temps : prendre le temps de rencontrer et de partager avec l’autre, se donner le temps, en offrir. A travers tout ce « temps perdu » émergent du soin, de la connaissance, du lien, qui vont permettre au patient d’exprimer à nouveau un « désir », dans le regard de l’autre. Transmettre cette vision du soin paraît aujourd’hui être pour le moins utopique. Pour établir une relation thérapeutique, j’essaie néanmoins de continuer à nous donner, au patient et à moi, le temps nécessaire. »
Accompagner dans l’écriture, une traversée Claire Lecœur Editer
Faire de son expérience un récit Roselyne Orofiamma Editer Document