Actualité

08/10/2020

Numérique et formation :quelles leçons tirer du confinement et de la distanciation ?

Journée de réflexion et de débats autour du n° 219 d'Education permanente. DATE A CONFIRMER EN FONCTION DE LA SITUATION SANITAIRE.


» Toutes les actualités

Nos partenaires


CNAM - Chaire de formation des adultes
Centre Infos GEHFA CIRFIP
ANACT AFPA CEREQ
ERASMUS EPALE
UOC
       

Parution n°163 - 2005-2 - L'alternance, une alternative éducative ?

Il existe 10 articles pour cette sélection.
Titre
Auteur
Liste de mots dans le texte séparés par des espaces
Etendre les recherches à toutes les revues
Titre de l'article Auteur Commander le téléchargement pdf
Entre l’hôpital et la faculté, l’enseignement par alternance en médecine P. Bagros Editer
Evolution et spécificité de l'alternance dans l'enseignement supérieur de management A. Geay, C. Hahn, M. Besson Editer
Vers le co-accompagnement d’apprentis ingénieurs B. Lecat Editer
Conceptions et qualités de l'alternance. Modélisation d’une expérience régionale J. Clénet, P. Roquet Editer
Alternance et éducation nouvelle : rappels historiques sur quelques connivences et divergences E. Golhen Editer
L’utilisation d’Internet en formation : une alternance entre le physique et le virtuel J. Serizel Editer
L’alternance structurée comme un dialogue. Pour une alternance dialogique N. Denoyel Editer
Les temporalités de l’alternance et leur actualité en culture postmoderne J.P. Boutinet Editer
Temporalités et veille de l’apprentissage à vie D. Riverin-Simard Editer
Respirer sa vie : déverrouiller l’apprentissage des rythmes vitaux G. Pineau Editer
La respiration, opérateur de formation vitale, est prise comme forme archétypale de l’alternance, initiant une voie de rythmo-formation majeure pour la formation humaine. La première partie opère un bilan d’étape des recherches de l’équipe de Tours – Education et alternance – qui, depuis quinze ans, travaille l’alternance comme alternative à l’école. La prise en compte institutionnelle de nouvelles bipolarités formatrices de l’existence développe l’alternance comme système interface détrônant l’enseignement au profit de l’apprenance. D’autre part, remonte un fond vécu habituellement exclu d’alternances écologiques que développe plus frontalement l’éducation à l’environnement. De ces formes écologiques d’alternance, la respiration est étudiée en deuxième partie. Elle représente une alternance de fond reliant des altérités opposées par un mouvement spiralant travaillé par un opérateur versus rythmo-formateur. Dans la troisième partie, l’importance du rythme comme mise en forme de ce qui n’en a pas fait enraciner un projet de rythmo-formation dans l’ouverture rythmanalytique opérée par Bachelard au milieu des années 1950 dans le prolongement de la révolution quantique. La mutation posmoderne des temporalités semble appeler le déploiement de ce projet pour faire de l’alternance un synchroniseur social et écologique d’une formation humaine durable. Le déploiement d’un tel projet exige de déverrouiller l’apprentissage des rythmes de la vie.