Actualité

08/10/2020

Numérique et formation :quelles leçons tirer du confinement et de la distanciation ?

Journée de réflexion et de débats autour du n° 219 d'Education permanente. DATE A CONFIRMER EN FONCTION DE LA SITUATION SANITAIRE.


» Toutes les actualités

Nos partenaires


CNAM - Chaire de formation des adultes
Centre Infos GEHFA CIRFIP
ANACT AFPA CEREQ
ERASMUS EPALE
UOC
       

Parution n°155 - 2003-2 - Représentations sociales et formation.

Il existe 9 articles pour cette sélection.
Titre
Auteur
Liste de mots dans le texte séparés par des espaces
Etendre les recherches à toutes les revues
Titre de l'article Auteur Commander le téléchargement pdf
Représentations à bords flous, représentations rationnelles, concepts J.C. Sallaberry Editer
Quelques représentations de l’évaluation des enseignants F. Gomez Editer
Travailler sur les représentations en pédagogie « spéciale » J. Rich Editer
Représentations sociales et formation par alternance C. Poplimont Editer
Ecriture, formation et représentation. A propos du mémoire professionnel des enseignants F. Morandi Editer
Une étude des représentations sociales paradoxales du travail M.H. Calmettes Editer
Le bilan de compétences : appropriation d’informations sur soi ou mise en conformité de l’autoprésentation ? O. Camus Editer
Le bilan de compétences doit permettre l’élaboration d’un projet professionnel par une meilleure connaissance de soi. Cette recherche expérimentale étudie l’évolution de l’autodescription chez les bénéficiaires du bilan, comparée à celle observée chez des sujets en formation, via une analyse lexicale des attributs par lesquels les sujets se qualifient. Les résultats montrent que l’information sur soi fait bien l’objet d’une appropriation au cours du bilan, mais celle-ci porte sur les qualités personnologiques et non sur les compétences professionnelles strictement définies. En outre, elle privilégie les qualités sociales référant à un état (plutôt qu’à un mode d’action). Ladite appropriation relève donc essentiellement d’une intégration normative, au service d’une « employabilité « qui n’a peut-être pas grand chose à voir avec les compétences objectives des individus.
Le projet professionnel en formation : une injonction paradoxale C. Lepresle Editer
Formation, conditions de travail et relations sociales dans les sociétés de services informatiques C. Everaere, A. Grimand, E.M. Laviolette Editer