Actualité

20/10/2020

Disparition de Pierre Caspar

Pierre Caspar est décédé le 15 octobre. Professeur émérite du Conservatoire national des arts et métiers (Cnam), il avait succédé, en 1984, à Marcel Lesne qui avait fondé la chaire de formation des adultes. Il avait préalablement participé à l'aventure du CUCES et de l'INFA, à Nancy, aux côtés de Bertrand Schwartz. Membre du comité de rédaction d'Education permanente durant plusieurs années, il y...


» Toutes les actualités

Nos partenaires


CNAM - Chaire de formation des adultes
Centre Infos GEHFA CIRFIP
ANACT AFPA CEREQ
ERASMUS EPALE
UOC
       

Parution n°150 - 2002-1 - Trajectoires professionnelles. Reconnaissance de l'expérience.

Il existe 11 articles pour cette sélection.
Titre
Auteur
Liste de mots dans le texte séparés par des espaces
Etendre les recherches à toutes les revues
Titre de l'article Auteur Commander le téléchargement pdf
Les parcours professionnels. M. Grosjean, P. Sarnin Editer
Parcours professionnels et interdépendances des domaines de vie. J. Curie Editer
Santé au travail et parcours professionnels. S. Volkoff Editer
Des femmes face un métier masculin : représentations et résistances. A. Houel Editer
L'influence du parcours professionnel des femmes sur leurs représentations. Reconnaissance de l'expérience. E. Doutre Editer
Considérations sur l'expérience et sa valeur sociale. H. Lenoir Editer
Savoir, connaissance et compétence dans la validation des acquis d'expérience. P. Koch Editer
La validation des acquis de l'expérience comme point de rencontre entre deux conceptions de la formation des adultes qui se sont opposées à travers l'histoire G. Pinte Editer
La validation des acquis de l’expérience (VAE) commence à s’imposer en tant que concept et pratique. Au cœur des dernières négociations paritaires sur la formation continue, elle fait renaître le concept récurrent d’éducation permanente tombé en désuétude à la fin des années 1970. Certains la perçoivent comme une nouvelle pratique venant compléter un dispositif de formation continue ; d’autres la considèrent comme un palliatif à une formation continue devenue obligatoire et ne répondant pas toujours aux objectifs sociaux, politiques, économiques qu’on lui assigne. Si elle est bien conçue et si on lui donne l’ambition d’articuler sphère du travail et sphère de l’éducation, la VAE pourrait devenir une façon, pour les individus, de concilier projets professionnels, projets sociaux et projets personnels et familiaux.
Education permanente et validation des acquis professionnels : enjeu social, défi éducatif. M. Madoui Editer
Les élites de la mondialisation : quelles constructions identitaires ? P. Pierre Editer
Les ressources mobilisées par les professionnels en situations interculturelles. M. Cohen-Emerique, J. Hohl Editer