Actualité

06/06/2019

LES COMPETENCES TRANSVERSALES EN QUESTIONS

Journée autour du n° 218 d’Education permanente et du hors-série Education permanente/AFPA 2019, regroupant trente-cinq contributions relatives à la place des compétences transversales dans l’enseignement supérieur et la formation des adultes.


» Toutes les actualités

Nos partenaires


CNAM - Chaire de formation des adultes
Centre Infos GEHFA CIRFIP
ANACT AFPA CEREQ
ERASMUS EPALE
UOC
       

Parution n°139 - 1999-2 - Apprendre des situations.

Il existe 11 articles pour cette sélection.
Titre
Auteur
Liste de mots dans le texte séparés par des espaces
Etendre les recherches à toutes les revues
Titre de l'article Auteur Commander la version papier Commander le téléchargement pdf
La conceptualisation dans l'action : bilan et nouvelles perspectives. P. Pastré Editer
Complexité et didactique. C. Raisky Editer
Des situations potentielles de développement. P. Mayen Editer
Activité et situation dans le " récit d'expérience ". P. Astier Editer
Une approche de la structure conceptuelle d'une activité agricole : la taille de la vigne. S. Caens-Martin Editer
Analyse de l'activité, cognition et construction de situations d'apprentissage : le cas des conducteurs de grues à tour. J.M. Boucheix, A. Chanteclair Editer
Conceptualisation à partir de situations de travail : activités de diagnostic d'opérateurs de l'industrie du caoutchouc. B. Genest Editer
Une recherche à double effet : de la conceptualisation du cours dialogué à l'auto-analyse, par l'enseignant, de ses pratiques. P. Chautard, M. Huber Editer
Les savoirs en entreprise : une construction collective ? Un exemple : l'hygiène en secteur agro-alimentaire et les opérateurs. J. Bazile Editer
Accompagner et former en situation de travail : une approche ergologique. L. Durrive Editer
La formation d'une identité organisationnelle : les agents de sécurité de la RATP. N. Leroux Editer
En 1989, dans le cadre de la politique de modernisation du service public, la RATP amorce une profonde restructuration et place la sécurité au premier plan de ses priorités. Celle-ci devient une fonction stratégique et publique. Un nouveau groupe d’agents de sécurité en uniforme est créé. Mais comment construire de toute pièce une identité organisationnelle chargée d’incarner cette nouvelle politique ? C’est autour d’une mission intitulée « La reconquête du territoire » qu’un ensemble de procédés d’origine militaire (de sélection et de formation, de construction et de différenciation du groupe, d’encadrement et d’émulation) parviennent à intégrer le groupe. Mais lorsqu’en 1991, la mission est réorientée, ce façonnement identitaire du nouveau groupe rend alors difficile sa reconversion.