Actualité

26/09/2019

FORMER DEMAIN : utopies, enjeux, tendances...

Les 26 et 27 septembre 2019, EDUCATION PERMANENTE fête son 50e anniversaire et rend hommage à son fondateur. Avec deux invités : Philippe MEIRIEU et Pierre VELTZ


» Toutes les actualités

Nos partenaires


CNAM - Chaire de formation des adultes
Centre Infos GEHFA CIRFIP
ANACT AFPA CEREQ
ERASMUS EPALE
UOC
       

Parution n°128 - 1996-3 - Formation et dynamiques identitaires (pdf)

Il existe 14 articles pour cette sélection.
Titre
Auteur
Liste de mots dans le texte séparés par des espaces
Etendre les recherches à toutes les revues
Titre de l'article Auteur Commander le téléchargement pdf
De l'usage de la notion d'identité en recherche, notamment dans le domaine de la formation. J.M. Barbier Editer
Identité et apprentissage. E. Bourgeois Editer
Usages sociaux et sociologiques de la notion d'identité. C. Dubar Editer
Analyse du discours et approche des identités. O. Galatanu Editer
L'identité comme processus, entre liaison et déliaison. F. Giust-Desprairies Editer
Répétition et décalage. Le travail identitaire du langage. M. Glady Editer
L'identité comme travail de l'écart. J. Palmade Editer
L'alternance enseignement-travail comme lieu d'observation privilégié des processus de construction identitaire. M.L. Chaix Editer
Formation par le travail et reconstruction identitaire. B. Fusulier, C. Maroy Editer
Place du projet dans les dynamiques identitaires. M. Kaddouri Editer
Des enseignants du second degré et de leurs "dynamiques identitaires". C. Pouchain-Avril Editer
Récits de vie et remaniements identitaires. R. Orofiamma Editer
Du bon usage du leurre. D. Rosé Editer
A partir de trois exemples cliniques, est examiné ici le rôle hautement défensif des concept d’identité et de projet que toute formation vient à mettre à mal en révélant leurs soubassements infantiles. Quand cela se produit et que régression et dépression sont alors à l'horizon, le masochisme primaire érogène, ou endurance primaire, est ce qui permet de supporter la déstabilisation induite et le travail de deuil vis-à-vis de l’idéal, pour donner naissance, à travers une sorte de bricolage éminemment personnel, à un idéal plus fluide mais toujours vivant. Le leurre de l’identité et du projet sont donc nécessaires comme provisoires et posent la question de la continuité de soi dans le changement. (numéro épuisé).
L'identité et les relations de travail. R. Sainsaulieu Editer