Actualité

20/10/2020

Disparition de Pierre Caspar

Pierre Caspar est décédé le 15 octobre. Professeur émérite du Conservatoire national des arts et métiers (Cnam), il avait succédé, en 1984, à Marcel Lesne qui avait fondé la chaire de formation des adultes. Il avait préalablement participé à l'aventure du CUCES et de l'INFA, à Nancy, aux côtés de Bertrand Schwartz. Membre du comité de rédaction d'Education permanente durant plusieurs années, il y...


» Toutes les actualités

Nos partenaires


CNAM - Chaire de formation des adultes
Centre Infos GEHFA CIRFIP
ANACT AFPA CEREQ
ERASMUS EPALE
UOC
       

Parution n°125 - 1995-4 - L'entrée en formation.

Il existe 11 articles pour cette sélection.
Titre
Auteur
Liste de mots dans le texte séparés par des espaces
Etendre les recherches à toutes les revues
Titre de l'article Auteur Commander le téléchargement pdf
Approche biographique et retour aux études. L. Fond-Harmant Editer
L'entrée en formation. J.N. Demol Editer
Les exclus du co-investissement. M. Correia Editer
Les préoccupations de carrière d'adultes en formation. M. Gingras, G. Durocher, B. Tréteau Editer
Piloter sa formation, piloter sa vie. B. Thion Editer
Interrogations sur "le projet" : la question du sens. J.Y. Rochex Editer
Quel sens donner à la notion d'insertion ? D. Bienaimé Editer
Les techniques d'insertion : intégration ou désintégration sociale ? J.P. Russier Editer
Acte de parole, buts et effets. Un outil diagnostic et formatif. A. Sirota Editer
Cet article propose un outil de repérage des effets recherchés ou induits par les actes de parole lors d’échanges de mots, à deux ou en groupe. Les catégories présentées résultent d’un travail d’analyse des réponses de nombreux participants en stage de formation psychosociologique, dans des milieux professionnels diversifiés. Elles se sont élaborées à la faveur de la pratique d’exercices de formation inspirés des travaux de Carl Rogers et du modèle constitué par les « attitudes de Porter », tout en s’en différenciant progressivement. Dans la situation du groupe de formation, ce nouvel outil suscite un entraînement à l’analyse des modes de réponse « spontanés » des participants, et un apprentissage des modes de réponse souhaitables, eu égard aux buts rationnellement poursuivis et aux valeurs de référence de chacun. A cette occasion, il provoque une interrogation personnelle à propos des contradictions entre valeurs et conduites manifestes. Cet outil sollicite et transforme en profondeur celui qui apprend à s’en servir et l’invite à renoncer à une éventuelle tendance instrumentale.
Les chercheurs en sciences humaines ont-ils leur place dans les formations en entreprise ? E. Szuyska Editer
La lutte contre la dépendance psychique dans la relation de l'élève au maître. L. Gadeau Editer