Actualité

08/10/2020

Numérique et formation :quelles leçons tirer du confinement et de la distanciation ?

Journée de réflexion et de débats autour du n° 219 d'Education permanente. DATE A CONFIRMER EN FONCTION DE LA SITUATION SANITAIRE.


» Toutes les actualités

Nos partenaires


CNAM - Chaire de formation des adultes
Centre Infos GEHFA CIRFIP
ANACT AFPA CEREQ
ERASMUS EPALE
UOC
       

Parution n°106 - 1991-1 - Les employés de bureau : un monde en changement.

Il existe 15 articles pour cette sélection.
Titre
Auteur
Liste de mots dans le texte séparés par des espaces
Etendre les recherches à toutes les revues
Titre de l'article Auteur Commander le téléchargement pdf
Mieux connaître les employés. De qui parle-t-on ? E. Dugué Editer
Les employés de bureau : une catégorie en cours de redéfinition. A. Chenu Editer
Les employés doivent-ils craindre la bureautique ? J.J. Petit Editer
Le développement de la notion de service dans le monde des bureaux. D. Noyé Editer
Les employées de la vente par correspondance. Diversité des situations de travail et des identités professionnelles. N. Gadrey Editer
Un modèle cognitif des activités d'assurance. G. Malglaive Editer
les employés de la Sécurité sociale : évolution des compétences et de l'organisation du travail face au télétraitement. R. Silvera Editer
L'ambivalence culturelle des employés qualifiés. N. Alter Editer
Logique de la faute, logique du risque : la constitution de nouveaux modèles de comportement professionnel en milieu employé. E. Dugué Editer
Les femmes du tertiaire : une entreprise face à la recherche d'égalité professionnelle. J. Pelosse Editer
Gérer la flexibilité interne dans les banques et les assurances. C. Cossalter Editer
A nouvelles compétences, formations nouvelles. C. Bernier Editer
L'amorce d'une mutation culturelle : le sens d'une formation générale d'employés. H. Cuenat Editer
La formation des employés de bureau : une affaire d'ingénierie. F. Minet, J.Y. Seveque, J.H. Motte, V. Stark, P. Joly-Bolzinger Editer
La formation est de plus en plus sollicitée pour permettre aux employés de s’adapter aux évolutions économiques. Les réponses qu’elle apporte prennent des formes multiples, originales, parfois audacieuses, comme en témoignent les enquêtes réalisées dans certaines grandes entreprises. Cependant, certaines limites restent difficiles à franchir malgré la motivation et la créativité des responsables de formation. Pour aller au-delà, il faut que la formation soit totalement réinvestissable dans l’activité des personnes formées. D’autre part, elle ne peut produire d’effet que si elle est intégrée et acceptée par le milieu de travail. (services, tertiaire)
Le monde du tertiaire (éléments bibliographiques) M. Maillebouis Editer